L’industrie des télécommunications a parfois le don de nous faire sentir, même parmi les plus brillants, perdus, confus, voire même un peu bêtes.  Alors que vous venez juste de vous familiariser avec les dernières tendances phares du secteur, informatique en cloud, OpenFlow et SDN (réseaux définis par logiciel), un nouveau concept fait son apparition qui vous fait tourner la tête. 

Le tout dernier concept en date s’appelle NFV pour virtualisation des fonctions réseau, et tout le monde en parle, avec justesse, comme d’une nouvelle étape vers la création d’une infrastructure réseau plus agile et plus économique.

Mais qu’est-ce exactement que la NFV ? Comment s’insère-t-elle dans la dynamique actuelle du secteur vers des réseaux à base de paquets plus ouverts et plus consolidés ?  Commençons par les notions de base.

 

Qu’est-ce exactement que la NFV ?

La NFV (virtualisation des fonctions réseau) est un moyen de réduire les coûts et d’accélérer le déploiement des services pour les opérateurs de réseau en dissociant des fonctions telles que le pare-feu ou le chiffrement de tout matériel dédié et en les déplaçant vers des serveurs virtuels.

Au lieu d’installer un matériel propriétaire coûteux, les prestataires de services peuvent acheter des commutateurs, des dispositifs de stockage et des serveurs bon marché pour exécuter des machines virtuelles qui assurent les fonctions réseau.  Cela permet de réunir plusieurs fonctions sur un seul serveur physique, ce qui réduit les coûts et le nombre d’interventions sur le terrain au minimum.

Si un client souhaite ajouter une nouvelle fonction réseau, il suffit au prestataire de services d’activer une nouvelle machine virtuelle pour effectuer cette fonction.

Par exemple, au lieu de déployer un nouvel équipement matériel sur l’ensemble du réseau pour activer le chiffrement du réseau, un logiciel de chiffrement peut être déployé sur un serveur ou un commutateur normalisé déjà présent sur le réseau.

Cette virtualisation des fonctions réseau réduit la dépendance des opérateurs réseau vis-à-vis d’équipements matériels dédiés et permet d’améliorer l’évolutivité et la personnalisation sur l’ensemble du réseau. À la différence d’un réseau virtuel, la NFV cherche uniquement à délester certaines fonctions réseau plutôt que l’ensemble du réseau.

 

Quels sont les avantages de la NFV ?

La NFV réduit le besoin de matériel dédié pour déployer et gérer les réseaux en transférant les fonctions réseau vers des logiciels s’exécutant sur du matériel standard et pouvant être gérés à partir de n’importe quel endroit sur le réseau de l’opérateur.

La séparation des fonctions réseau du matériel apporte de nombreux avantages pour l’opérateur réseau, parmi lesquels :

  • Réduction de l’espace nécessaire aux équipements matériels du réseau
  • Réduction de la consommation électrique du réseau
  • Réduction des coûts de maintenance du réseau
  • Simplification des mises à niveau du réseau
  • Allongement du cycle de vie des équipements matériels du réseau
  • Réduction de la maintenance et des coûts matériels

 

La NFV est-elle un standard ouvert ?

Si le concept et les avantages de la NFV sont relativement simples, sa mise en œuvre peut s’avérer plus complexe.  Cela est dû au fait que, pour profiter pleinement des avantages de la NFV, un certain niveau de coopération et d’interaction est nécessaire entre divers fournisseurs de solutions réseau et différents opérateurs de réseau.

C’est là où des groupes du secteur tels que ETSI entrent en jeu.  Plus de 130 opérateurs réseau parmi les plus importants du monde se sont récemment regroupés pour former un groupe ESTI de normalisation du secteur de la NFV, appelé ESTI NFV ISG.

Si le groupe ETSI NFV ISG a suscité beaucoup d’intérêt en définissant le cadre de la NFV, il n’est qu’un acteur parmi de nombreux autres dans ce secteur actuellement en plein essor. Ce sont littéralement des dizaines de groupes, certains en open source, d’autres sous forme d’organisations plus traditionnelles, qui créent les pièces du (grand) puzzle nécessaires pour faire de la NFV une réalité. Tout ceci en même temps que des opérateurs, petits et grands, vérifient la marchandise, se lancent dans des études de faisabilité et évaluent le potentiel commercial de ce qui constitue certainement la transformation la plus importante du secteur depuis des décennies.

 

Ressources supplémentaires

Vous voulez creuser davantage la notion de NFV ? Voici quelques ressources supplémentaires pour vous :

Le contenu original de cette publication a été mis à jour pour refléter les toutes dernières définitions et ressources en matière de NFV.  La dernière mise à jour de cette page a été effectuée le 13 juillet 2016.