Pourquoi adaptatif est le plus important caractère du réseau

Nouvelle génération, intelligent, flexible, automatisé, agile, optimisé, programmable, élastique.

Notre secteur utilise ces termes depuis des années pour décrire la panacée en matière de réseaux. Avec le récent 25e anniversaire de Ciena, nous avons pris le temps de regarder en arrière : il semble que tout le secteur utilise ces descriptions idéales depuis que les réseaux existent.

|||incontent|sidebar|1|||

2018 sera peut-être l’année où ces « aspirations » deviendront une « réalité ».

C’est la première fois dans notre secteur qu’un ensemble de technologies et d’avancées rapproche autant de la réalité l’objectif longtemps convoité d’un réseau plus automatisé.

Et ce n’est pas trop tôt.  Passez de l’univers des présentations marketing à la dure réalité de l’exploitation des réseaux et la plupart des prestataires de services vous diront qu’un bon nombre de leurs processus se font encore beaucoup trop à la main, avec de multiples systèmes de gestion de réseau qui leur demandent d’utiliser des feuilles de calcul et des outils de planification hors ligne pour effectuer le moindre changement sur le réseau.

Les opérateurs réseau ont besoin d’une plus grande automatisation pour faire face à la dure réalité de l’environnement actuel. Toutefois, une « automatisation complète », ou une prétendue « solution réseau autonome », ne répond pas complètement à leurs attentes parce qu’il est maintenant évident que l’environnement actuel ne sera pas celui auquel ils seront confrontés demain. Dans cet écosystème en constante évolution, une simple automatisation devra sans arrêt être revue et remise en cause.

C’est dans la perspective de ce défi que Ciena présente the Adaptive Network à ses clients. On sait que ceux qui gagneront dans le monde de demain ne seront pas les plus gros, ni les plus forts, mais ceux qui sauront s’adapter.  S’adapter à de nouveaux services.  S’adapter à une croissance imprévue.  S’adapter aux changements de comportement des personnes quand une connectivité sans précédent est mise à leur disposition.

Au rythme où augmentent la capacité, les appareils et la mobilité, définir l’adaptabilité -- les bonnes proportions d’automatisation, d’intelligence et d’évolutivité -- est vraiment la clé pour survivre.

Les trois facteurs pour (enfin) activer the Adaptive Network

En toute franchise, la construction d’un réseau plus adaptatif exige beaucoup plus que la résolution du secteur à enfin le faire.  Il y a de réelles percées technologiques à mettre à profit.  Ce sont ces percées, cultivées par ceux qui ont la volonté et l’expérience de bousculer le statu quo, qui pousseront le secteur vers la réalité de « the Adaptive Network ».

    Analyses et intelligence du réseau - le monde des données de toute taille, Big Data et à taille humaine, a fait son entrée dans les réseaux. Jamais autant de données n’ont pu être extraites des réseaux en temps réel qu’aujourd’hui.  Grâce à toutes ces données, il est possible d’effectuer des analyses du réseau sans précédent.  Il en résulte la capacité d’agir, de manière prédictive et adaptative, afin d’augmenter la disponibilité du réseau et de l’adapter en temps réel aux fluctuations du trafic.

    Automatisation et contrôle logiciels – à mesure que le secteur passe aux réseaux définis par logiciel (SDN) et à une orchestration à équipementiers multiples, une véritable automatisation du réseau devient plus viable.  À mesure que de nouveaux services sont proposés et que les données provenant du réseau indiquent le besoin d’ajustements en temps réel, une architecture ouverte, à base logicielle avec une MDSO (orchestration de services à domaines multiples) est la solution capable de traiter ces requêtes et de les traduire en actions sur le réseau.

    Infrastructure programmable – à la base de tout ceci se trouve une réserve dynamique de ressources réseau physiques et virtuelles.  Une bande passante massive est à présent un enjeu majeur. Cependant, contrairement aux générations précédentes, cette infrastructure doit être hautement évolutive et ouverte, avec des interfaces standardisées vers les couches supérieurs permettant une gestion et un contrôle plus agiles.  Une infrastructure programmable doit aussi disposer d’une instrumentation poussée, capable de fournir en temps réel des données sur les performances du réseau vers des moteurs d’analyse et d’intelligence afin de dégager de réelles perspectives. Grâce à cela, le réseau peut être adapté pour répondre de manière dynamique aux évolutions des besoins de bande passante et pour optimiser les performances.

Les éléments fondateurs d’un réseau adaptatif sont définis par l’opérateur

De la feuille de route à la réalité

Même si le cadre exposé précédemment est clair, il ne simplifie pas la route qu’il convient de suivre. Les réseaux actuels sont plus complexes et intriqués que jamais.

La bonne nouvelle ? Chez Ciena, nous sommes constamment à l’écoute de nos clients et réfléchissons sans arrêt à la façon de faire évoluer les réseaux. La vision de réseau adaptatif de Ciena est le fruit de plus de cinq années de construction, débutée en 2012 par notre architecture OPn, suivie par une série d’innovations qui ont notablement augmenter la capacité programmable des réseaux de nos clients.  Parmi elles, les composants programmables à optique cohérente WaveLogic 3, la couche photonique reconfigurable WaveLogic Photonics, WaveLogic Ai, Waveserver Ai et Liquid Spectrum.  Nous avons également investi dans nos capacités d’analyses et d’automatisation Blue Planet, en présentant récemment Blue Planet MCP, notre cadre Analytics et nos pratiques de solution.  Chacune de ces innovations a été conçue en respectant des principes d’ouverture, d’évolutivité et de sécurité, afin de fournir à nos clients des solutions éliminant la complexité et leur permettant de relever tous les défis professionnels.

Même si la technologie joue un rôle essentiel dans l’évolution de tous les réseaux, les prestataires ont également besoin de s’associer à un équipementier doté du savoir-faire et de l’expérience pour les aider à traverser ce parcours difficile. Un partenaire solide et expérimenté en services professionnels peut prévoir les difficultés et limiter les risques. Les services Ciena sont conçus précisément pour cela. Qu’il s’agisse pour le prestataire réseau de faire le premier pas ou de planifier une transformation à grande échelle vers un réseau adaptatif, les Services Ciena disposent des perspectives et de l’expérience pour réussir le projet.

En réalité, l’évolution vers « the Adaptive Network » est juste un début.  Il s’agit d’une évolution qui prendra plusieurs années à accomplir.  Mais, pour un bon nombre, c’est une question de survie, un effort qu’il n’est pas nécessaire d’entreprendre seul.  Chez Ciena, nous disposons de la technologie, des talents, de l’expérience, et surtout de l’élan, pour bousculer l’ordre établi et recadrer la discussion autour du réseau autonome.

En 2018, dans le secteur, on entendra beaucoup parler des réseaux autonomes. Un élément essentiel de ce débat est le point de vue unique de Ciena : le passage à un réseau adaptatif est une approche plus adaptée qui vise à donner à nos clients la capacité de croître et de gagner dans un environnement complexe, ultra-concurrentiel.  Notre vision de réseau adaptatif associe un ensemble unique de technologies et de services, comprenant l’automatisation sans s’y limiter, qui vous permettent de dépasser la complexité et l’incertitude du monde actuel.

En savoir plus sur les réseaux adaptatifs :