Sécurité du réseau et des données

Solutions de réseau garanties pour la protection des données 24 h/24, 7 j/7.

Violation de données. Pirates informatiques. Vol de dossiers. Ces mots ne donnent pas seulement la chair de poule aux responsables de la sécurité, ils sont également synonymes de perte de millions de dollars et de confiance chez les clients. De nos jours, la sécurité des réseaux et des données des clients est une priorité.

Qu’il s’agisse de traiter des transactions financières soumises à des contraintes temporelles, de stocker des dossiers médicaux confidentiels, de sécuriser des communications gouvernementales ou simplement de rendre possibles des connexions vocales sans fil, les infrastructures réseau fonctionnent dans un contexte de menaces en constante augmentation. Avec le nombre sans cesse croissant d’applications hébergées dans le cloud, la prolifération de data centers variés et les distances au niveau métropolitain, régional et mondial parcourues par les données sensibles à haut débit, les entreprises ont besoin de savoir que leurs données sont sécurisées 24 h/24, 7 j/7.

Les 3 éléments principaux

No. 1

Protect every bit of data with highly secure, FIPS-certified encrypted end-to- end communications across all infrastructures

No. 2

Obtain unmatched performance with high-capacity, ultra-low latency, wire-speed encryption leveraging WaveLogic 3 Extreme coherent technology

No. 3

Achieve 24/7 in-flight data security with always-on, protocol-agnostic optical encryption that protects today's dynamic on-demand services and cloud-based applications

Étape suivante

Les solutions SDN (Software-Defined Networking) et NFV (Network Functions Virtualization) constitueront la prochaine étape de l’évolution de la sécurité du réseau et des données en transit sur le réseau.  

Avec les solutions SDN, différents points de la chaîne de cyber-événements (violation, reconnaissance et exploitation) deviennent en même temps un indicateur d’événements et un mécanisme de réponse. La flexibilité et la réactivité du réseau permettent d’opposer une défense active aux attaques par déni de service et de combattre ces attaques, particulièrement à mesure que celles-ci visent les services du cloud.

Grâce aux capacités de réseau supplémentaires et aux capteurs associés à des capacités de dimensionnement dynamique, il est possible de les contrer avec une défense active extrêmement tolérante et axée sur les couches inférieures. Par ailleurs, l’affectation des ressources réseau peut être réalisée en fonction du contexte de menaces et les règles basées sur des tableaux de flux peuvent être adaptées. En substance, ces conditions créent une défense réseau programmable et basée sur des règles.   

La technologie NFV correspond à la possibilité de rendre virtuel un certain nombre d’équipements réseaux (p. ex. pare-feu, DPI et routeurs), qui étaient auparavant mis en œuvre dans des plates-formes matérielles distinctes, et de réaliser ces fonctions à l’aide d’un matériel informatique générique x86. En exploitant la technologie NFV, un opérateur réseau peut instantanément distribuer et gérer ces équipements virtuels à l’emplacement de son choix via le réseau. Cela ne permet pas seulement de gagner de la place et d’économiser sur la consommation d’électricité et les coûts de matériel, mais aussi de transformer la prestation de services et d’assurer des niveaux de sécurité constants dans l’ensemble de l’entreprise.

Perspectives sectorielles

Le nombre de violations de la sécurité des données augmente tous les jours, ce qui affecte les entreprises et les agences gouvernementales en engendrant des pertes majeures en termes de finance, de propriété intellectuelle et de temps. Simplement l’année dernière, le nombre de données piratées a augmenté de 25 %.

Ciena Insights

À l’heure actuelle, personne ne peut ignorer le coût des violations de données. De nouvelles réglementations et lois sont mises en application pour assurer la protection des informations vulnérables et confidentielles. Les amendes infligées pour non-sécurisation de ces données en cas de violation sont élevées et affectent le bilan d’une entreprise. Un chiffrement optique peut être déployé comme élément d’une stratégie globale de sécurité afin de protéger les données en transit sur le réseau contre les intrusions indésirables, quelle que soit la distance parcourue.

A ll redefining optical networks perspectives

Recevez les perspectives qui vous intéressent.

Abonnez-vous aux actualités sur la sécurité du réseau et des données.

S’inscrire