Les réseaux sous-marins. Ils transportent plus de 95 % des communications numériques intercontinentales dans le monde. Sans eux, l’Internet, tel que nous le connaissons tous, tel que nous l’aimons et en avons besoin, n’existerait pas. Leur protection est une priorité, mais n’est qu’un défi parmi tous ceux auxquels sont confrontés les opérateurs de réseaux sous-marins. Ils doivent également faire évoluer leurs réseaux pour satisfaire aux demandes croissantes en bande passante tout en réduisant le coût total de possession. Cela paraît impossible, n’est-ce-pas ? Et bien non, selon Elizabeth Rivera Hartling de Ciena. Dans cette vidéo Chalk Talk, elle explique comment GeoMesh Extreme de Ciena fait front et relève ces défis.