There was a problem with your video. Another version is available.

Un réseau adaptatif doit être prêt pour les jeux

Votre réseau est-il prêt à s’adapter à l’avenir du jeu ?

En 2021, on estime qu’il y aura 2,57 milliards de joueurs dans le monde. Pas idée de ce que cela représente ? Alors, voici une autre manière de le voir : l’univers de jeu en ligne de Call of Duty a dégagé plus de revenus en 16 ans que ce que la franchise Star Wars complète a gagné au cours de ses plus de 40 années d’existence.

Le phénomène de jeu mondial, pesant à présent 152 milliards de dollars par an, s’accélère encore, poussant les réseaux à s’adapter plus rapidement que le jeu lui-même.

Quand quelques millisecondes font la différence entre la victoire et la défaite pour des milliards de joueurs, il ne s’agit plus d’une simple bataille de bande passante : il s’agit d’un combat pour être le réseau le plus adapté.

Avec la réalité virtuelle et augmentée, les jeux mobiles de pointe et l’avènement du jeu dans le cloud, sans mentionner les millions de joueurs et de spectateurs connectés simultanément en direct tous les jours, il est temps que les réseaux se renforcent.

Cela implique la capacité de s’adapter, d’évoluer de façon dynamique, en tirant parti de l’intelligence artificielle et de l’automatisation pour atteindre des niveaux d’agilité supérieurs pour que votre réseau puisse attribuer instantanément de la capacité au moment et à l’endroit opportuns.

Et il se trouve que Ciena joue exactement sur ce terrain. Adaptive Network représente une adaptation de nouvelle génération pour un monde de jeux. Votre réseau est-il prêt à jouer ?

Si c’est adaptatif, c’est Ciena.

Podcast

« Le Parrain des eSports » + le discours futuriste de Ciena sur les réseaux parés pour l’avenir

Écouter maintenant (en anglais)
Blog post

La manière dont les jeux suscitent l’évolution du réseau

Lire le blog

Un réseau adaptatif DOIT ÊTRE PRÊT POUR LES JEUX

Votre réseau est-il prêt à s’adapter à l’avenir du jeu ?

En 2021, on estime qu’il y aura 2,57 milliards de joueurs dans le monde. Pas idée de ce que cela représente ? Alors, voici une autre manière de le voir : l’univers de jeu en ligne de Call of Duty a dégagé plus de revenus en 16 ans que ce que la franchise Star Wars complète a gagné au cours de ses plus de 40 années d’existence.

Le phénomène de jeu mondial, pesant à présent 152 milliards de dollars par an, s’accélère encore, poussant les réseaux à s’adapter plus rapidement que le jeu lui-même.

Quand quelques millisecondes font la différence entre la victoire et la défaite pour des milliards de joueurs, il ne s’agit plus d’une simple bataille de bande passante : il s’agit d’un combat pour être le réseau le plus adapté.

Avec la réalité virtuelle et augmentée, les jeux mobiles de pointe et l’avènement du jeu dans le cloud, sans mentionner les millions de joueurs et de spectateurs connectés simultanément en direct tous les jours, il est temps que les réseaux se renforcent.

Cela implique la capacité de s’adapter, d’évoluer de façon dynamique, en tirant parti de l’intelligence artificielle et de l’automatisation pour atteindre des niveaux d’agilité supérieurs pour que votre réseau puisse attribuer instantanément de la capacité au moment et à l’endroit opportuns.

Et il se trouve que Ciena joue exactement sur ce terrain. Adaptive Network représente une adaptation de nouvelle génération pour un monde de jeux. Votre réseau est-il prêt à jouer ?

Si c’est adaptatif, c’est Ciena.

Podcast

« Le Parrain des eSports » + le discours futuriste de Ciena sur les réseaux parés pour l’avenir

Écouter maintenant (en anglais)
Billet de blog

La manière dont les jeux suscitent l’évolution du réseau

Lire le blog

Découvrez comment le réseau sert de moteur à l’univers du jeu

Jeux de niveau olympique

Les eSports ont fait du chemin depuis les vieux stéréotypes d’adolescents joueurs manquant de sommeil, recroquevillés dans la cave de leurs parents. Les ligues d’eSports font à présent s’affronter des athlètes en ligne pour gagner beaucoup d’argent. On parle même d’inclure les eSports aux Jeux olympiques.

Ces compétitions sont des événements en immersion numérique auxquels tout le monde, où qu’il soit, peut assister virtuellement, en tant que spectateur mais aussi en tant que concurrent virtuel contre ses athlètes favoris.

Avec des dizaines de millions de personnes potentiellement connectées en cyber-compétition, où quelques fractions de secondes séparent l’or de l’argent, l’expérience virtuelle doit être parfaite. Cela apparaît comme un défi de taille olympique pour les réseaux de demain.

Le poids du Cloud

Au-delà des eSports purs et durs, des millions de détenteurs de smartphone participent au groupe croissant de joueurs « très décontractés ». Qu’ils soient décontractés ou non, ces joueurs mobiles attendent le niveau élevé de graphisme et de jeu qui était auparavant réservé aux consoles et aux ordinateurs.

Même si l’architecture du cloud et la compression vidéo permettent un jeu sur mobile de niveau supérieur, l’expérience de jeu s’appuie sur la qualité et la capacité du réseau. Il n’est pas surprenant que les opérateurs de réseaux mobiles entrevoient les jeux sur mobile haut de gamme parmi les principales utilisations de la 5G.

Tandis que des millions de joueurs sur mobile explorent la réalité virtuelle, détruisent des bonbons numériques, posent des briques virtuelles et s’affrontent par delà les océans, les réseaux doivent s’adapter à une nouvelle norme : les jeux quotidiens représentent à présent un événement imprévisible, gourmand en données.

Un nouveau type d’entraîneur

Avec des bourses universitaires et des montants de prix changeant le cours d’une vie qui sont à présent en jeu, le monde des eSports a donné naissance à une toute nouvelle méta-activité : le coaching virtuel.

Toutefois, l’analyse et la correction du swing d’un joueur de golf demandent plus qu’une vidéo en haute résolution et sans interruption : cela exige des données en temps réel et un délai de latence indétectable. Quelques millisecondes et les données analytiques font et défont la capacité des entraîneurs à corriger le jeu : ce qui signifie que les services de connexion ultra-rapide sont devenus une simple dépense d’entrée.

Comme des entraîneurs virtuels aiguillent simultanément les compétiteurs lors de tournois à forts enjeux, les joueurs ne sont pas les seuls à subir la pression de progresser. Face aux attentes de connexion sans délai, riche en données et au rythme du jeu dans les moments à forte demande, les réseaux devront devenir plus agiles, intelligents et dynamiques que les univers de jeu en immersion eux-mêmes.

Cas d’utilisation d’Adaptive Network

Les jeux et les eSports peuvent générer une demande et une pression imprévisibles sur votre réseau. Utilisez la marge inutilisée sur le réseau pour atteindre l’agilité des services.

En savoir plus (en anglais)

Lorsqu’une simple seconde fait la différence entre la victoire et la défaite, les joueurs ne peuvent tolérer aucun délai de transit sur le réseau. Fournir de la bande passante partout et à chaque fois que les clients en ont besoin.

En savoir plus (en anglais)

Adaptive Network - Maîtriser la complexité

Chaque minute, des milliers d’appareils se connectent à votre réseau. Des téléphones, des télévisions. Des montres connectées. Des tatouages électroniques ? Probablement.

Chez Ciena, nous ne redoutons pas la complexité. Nous avons combiné automatisation et intelligence dans un réseau évolutif, programmable et flexible qui s’épanouit dans la complexité, en devenant plus intelligent tous les jours.

Nous avons donné à cette vision le nom Adaptive Network. Parce que la survie du plus fort équivaut à la survie du plus adaptatif.