Scott McFeely imageScott McFeely est vice-président senior de la division Global Products and Services chez Ciena, en charge de diriger la R&D de la société, la gestion des gammes de produits, les opérations de la chaîne logistique et les fonctions d’intégration du réseau global.

Cette semaine marque le retour d’une des plus prestigieuses compétitions d’endurance dans le sport : le Tour de France. La stratégie dans le cyclisme m’a toujours fasciné, avec de longues enfilades où la majorité des cyclistes est regroupée dans le peloton, à l’affût du moment parfait pour tenter une échappée. Si vous engagez l’échappée trop tôt, le peloton peut vous rattraper avant la ligne d’arrivée. Si vous vous échappez trop tard, vos concurrents peuvent être trop loin devant vous.

Les CSP (prestataires de services télécoms) se trouvent actuellement dans une situation similaire. Après de nombreuses années passées à travailler pour établir une infrastructure réseau convergente et automatisée, la ligne d’arrivée se profile à l’horizon. Et de fait, la ligne d’arrivée se rapproche, que les CSP soient prêts ou non.  Avec l’apparition de nouvelles technologies dont la 5G, le cloud de périphérie, la convergence IP/optique et l’automatisation, il est temps de sprinter vers la ligne d’arrivée !

Toutefois, pour y parvenir, il leur faut conquérir la prochaine étape décisive de cette course d’endurance : le réseau de périphérie et métropolitain de nouvelle génération. Même si ces réseaux sont les bastions traditionnels pour les CSP avec leur grand nombre de ressources connectées et leurs vastes réseaux d’accès, sans fil ou filaires, de nouvelles pressions et dynamiques forcent les CSP à repenser ces architectures de réseau.

Si les CSP veulent véritablement maîtriser la périphérie, le moment de s’échapper du peloton est maintenant.

J’ai récemment réuni un groupe de directeurs chez Ciena pour discuter des défis auxquels les CSP sont confrontés pour « maîtriser la périphérie » et la manière dont Ciena aide ses clients CSP pour gagner sur ce nouveau terrain, face à la concurrence.

Le premier sujet de discussion a été les difficultés qui conduisent tant de CSP à se concentrer sur la périphérie et le réseau métropolitain de nouvelle génération comme un point névralgique :

Jason Phipps quote on flurry of new applications

Jason a raison : nous constatons une déferlante de nouveaux services, nouveau contenu et nouvelles applications créés et consommés en périphérie de réseau par les clients professionnels et résidentiels. L’une des conséquences directes est le fait que les CSP doivent trouver un moyen de faire évoluer plus rapidement et rentablement leurs réseaux métropolitains pour répondre à la puissante montée de la demande en bande passante et, surtout, d’accélérer la mise sur le marché des nouveaux services.

  • Call-out image for What is the edgeIls doivent gagner avec des services professionnels, pour lesquels leur part dominante dans les bâtiments d’entreprise connectés leur ouvre la voie vers le marché florissant des services du cloud, à condition toutefois de pouvoir fournir l’expérience simple et automatisée à l’utilisateur final, qu’il soit une personne ou une machine, que leurs clients exigent dorénavant.

  • Ils doivent évoluer pour la 5G, qui promet d’apporter une croissance exponentielle du trafic xHaul mobile. Mais la 5G libère aussi de nouvelles opportunités de service et d’application en raison de ses capacités uniques en matière de haute capacité, faible délai de transit et performances garanties de bout en bout.

  • Ils doivent accueillir un marché d’accès résidentiel soudainement transformé, dans lequel nous constatons tous ce qu’on pourrait définir le mieux comme « la plus grande expérience de télétravail jamais menée » et où nos logements sont devenus les nouvelles succursales.

  • Ils doivent établir une stratégie edge cloud plus élargie qui convertisse leur central et leurs têtes de réseau par câbles existants en data centers de périphérie. Tout ceci déplace les ressources plus proches de la périphérie du réseau, là où le contenu est créé et consommé, pour respecter les SLA (accords de niveau de service) attendus pour les services et applications nouvelle génération.

Tout ce trafic doit parcourir les réseaux de périphérie et métropolitains et la nature hautement dynamique de ces services exige une nouvelle manière de penser. Il existe d’importantes limitations en termes de place et d’alimentation au niveau de la périphérie, ce qui demande un modèle d’infrastructure réseau plus plat avec moins d’équipements. Une automatisation pilotée par les données et une vue multicouche plus complète et en temps réel sur le réseau sont nécessaires pour optimiser l’utilisation des ressources du cloud et du réseau.

Pour parvenir à l’état final du réseau de périphérie et métropolitain nouvelle génération, il faut allier la simplification des points névralgiques et l’adoption des opportunités. En prenant du recul pour définir ce qu’il faut pour bâtir le meilleur réseau adaptatif du monde et relever les opportunités en périphérie et les services qui ont suscité cette discussion, on peut délimiter un ensemble important de concepts et de technologies, comme il est souligné dans la figure ci-après.

Requirements for the Next Generation Metro & Edge

Lors de mes échanges avec les CSP, la plupart de ces exigences apparaissaient déjà comme une priorité dans leur vision sur l’état futur de leur réseau. La ligne d’arrivée se rapproche toutefois à grande vitesse et terminer dernier n’est tout simplement pas une option. C’est là où un partenaire véritable entre en jeu.

Ricardo Warfield quote on multi-year migration and transformation strategy

Le débat sur la convergence IP/optique

Une approche pour rendre plus efficace la prise en charge des nouveaux modèles de trafic dynamique et nouveaux cas d’utilisation est de faire converger les couches du réseau. Il existe un désir croissant de parvenir à cet état final de convergence IP/optique, à la fois simple, agile et rentable, avec la capacité d’évoluer facilement pour prendre en charge l’augmentation exponentielle des points de terminaison de service et la demande en bande passante.

Click here to learn more about how you can find your edgePour certains, le domaine de la convergence IP/optique commence et finit par des éléments optiques enfichables dans les routeurs. Toutefois, les éléments WDM enfichables pour routeurs sont disponibles depuis des décennies : le fait que les composants à optique cohérente sont à présent proposés dans ce format ne devrait être une surprise pour personne.

La réalité est qu’il n’existe aucune méthode universelle et prête à installer pour atteindre cet état final. C’est pourquoi la convergence IP/optique va bien au-delà de simples éléments enfichables.

Notre approche tire parti d’Adaptive IPTM pour fournir une manière automatisée, ouverte et légère d’assurer IP différemment de l’accès au niveau métropolitain, ainsi que des éléments à optique cohérent optimisés pour une utilisation et de taille adaptée aux applications spécifiques du réseau. Notre couche photonique sous-jacente intelligente et auto-configurable permet une gestion flexible des flux de trafic IP tandis que MCP de Ciena assure un contrôle intelligent du réseau, qui simplifie et automatise les opérations multicouches à fournisseurs multiples à travers un seul écran.

Il existe cependant beaucoup d’éléments à prendre en compte pour déterminer la bonne stratégie pour la convergence IP/optique. « Des modèles d’affaires déterminent s’il est fondé ou non de faire converger le matériel et cela dépend vraiment de l’endroit où vous vous situez sur le réseau, du type de trafic que vous cherchez à traiter, la quantité de capacité que vous voulez fournir et si ces aspects économiques fonctionnent ou non. », a expliqué Jason.

Automatisation du cycle de vie des services comme nécessité concurrentielle

L’opportunité de la périphérie et du réseau métropolitain nouvelle génération n’est pas réservée aux CSP. Ces derniers sont confrontés aux défis croissants suscités par les prestataires de services cloud concurrents qui ont rapidement pris un avantage en transformant l’expérience client.  La réponse face à cette menace concurrentielle est un besoin clair et immédiat d’une meilleure automatisation :

Rick Hamilton quote on software and intelligent automation

Bien entendu, l’automatisation peut signifier différentes choses pour différentes personnes. Il ne suffit pas d’automatiser le back-end, il faut également une refonte complète de l’approche pour prendre en compte l’expérience utilisateur.

« Les clients veulent une expérience numérique face à eux, ils veulent pouvoir commander des choses comme on le fait dans un environnement cloud. », a déclaré Rick. « Il faut ensuite créer des services capables de s’adapter aux changements [et aux requêtes] sur ce front numérique, puis il faut être capable de transmettre cela à l’infrastructure pour exécuter ces changements ou ces requêtes de manière hautement automatisée. »

Pourquoi Ciena est le partenaire idéal pour aider les CSP à s’échapper du peloton et gagner la course folle vers la ligne d’arrivée que représentent les réseaux de périphérie et métropolitains nouvelle génération ?

Je vais vous donner ma réponse à cette question. Je réfléchis à ce que nos clients recherchent chez un partenaire de solutions réseau et qui peut les aider à maîtriser la périphérie :

  • Ils veulent quelqu’un qui fournisse tout un éventail de solutions à optique cohérente pour différents scénarios de déploiement et de performances.
  • Ils veulent quelqu’un capable de fournir une expérience IP nouvelle génération, qui ne soit pas alourdi par des approches technologiques anciennes.
  • Ils veulent quelqu’un capable d’offrir une capacité photonique intelligente.
  • Ils veulent quelqu’un qui apporte les outils et le savoir-faire pour pouvoir gérer leurs actifs sur les multiples couches du réseau.
  • Et parfois, le fait de simplement démarrer est l’étape la plus difficile. Ils ont besoin de quelqu’un doté de l’expertise en services professionnels pour les aider à déterminer la bonne stratégie pour aller de l’avant et aboutir dans la réalisation de leur transformation. »

Mais surtout, je crois, et en fait, je sais qu’ils ont besoin d’un partenaire de confiance, quelqu’un sur lequel ils puissent compter et ayant prouvé sa capacité à les aider pour trouver leur voie parmi ces évolutions du réseau. Si je réfléchis à présent aux partenaires dans le monde cochant toutes les cases, la liste est très courte et je pense que Ciena est à sa tête.

Pour gagner une course, il ne faut pas toujours s’appuyer sur le passé. Il faut parfois réinventer son approche. Nous croyons que le temps est venu de s’échapper du peloton pour « Own the Edge ».  Ciena peut vous aider : nous sommes ravis de faire partie de votre équipe et de mener cette course à vos côtés.

Vous pouvez en savoir plus sur cet échange ci-après. Pour creuser le sujet, téléchargez notre Guide pour CSP sur les réseaux de périphérie et métropolitains nouvelle génération ou lisez plus en détail les aspects des réseaux de périphérie et métropolitains nouvelle génération pour constater comment les points névralgiques d’aujourd’hui deviennent les opportunités de demain.

Click here to learn more about how you can find your edge