Le mois dernier, j’ai parlé de l’importance critique des réseaux de téléphonie fixe dans la réussite commerciale des 5G NR (nouvelles radios) dont la norme interdépendante a été approuvée en décembre dernier. C’est parce que les réseaux de téléphonie fixe sont l’agent liant qui relie les accès radios 5G (et ceux des générations précédentes) entre eux et avec les data centers, là où est hébergé le contenu auquel vous accédez.

J’ai également déclaré ma ferme conviction dans le fait qu’aucun prestataire ne peut fournir les meilleurs produits et technologies sur l’ensemble des domaines fixe et sans fils, entre les combinés et les data centers, là où la plupart des données mobiles circulent. Cela signifie que les MNO (opérateurs de réseaux mobiles) souhaitant construire les meilleurs réseaux de bout en bout, capables de fournir la meilleure qualité d’expérience possible, doivent sélectionner les meilleurs produits auprès de différents équipementiers et doivent les faire interagir.

Ceci est plus facile à dire qu’à faire, mais le secteur des télécommunications évolue rapidement vers la philosophie d’ouverture. 

Un écosystème ouvert

La plupart des équipementiers et des MNO comprennent la nécessité d’adopter l’ouverture dans la construction de réseaux complexes de bout en bout, ce qui implique une meilleure collaboration entre plusieurs partenaires partageant les mêmes idées. Il existe plusieurs initiatives déjà bien avancées pour ouvrir et subdiviser les réseaux et ainsi, permettre aux opérateurs de sélectionner parmi les meilleurs produits et technologies sur le marché.

L’ouverture crée une chaîne d’approvisionnement beaucoup plus large et sécurisée pour les MNO et entraîne également plus d’innovation grâce à une concurrence accrue, qui est bénéfique à tous. Chez Ciena, nous adhérons avec conviction à la philosophie d’ouverture et avons déjà développé un écosystème complet des partenaires technologiques pour faciliter les conceptions de réseaux à équipementiers multiples.

ENCQOR ! ENCQOR ! 

Le gouvernement du Canada, en association avec les Provinces de l’Ontario et du Québec, a annoncé aujourd’hui une formidable nouvelle initiative qui établira les fondations de la première plate-forme pré-commerciale 5G au Canada. Le partenariat, appelé « Evolution des services en  Nuage dans le Corridor  Québec- Ontario pour la  Recherche et l’innovation », ou ENCQOR en abrégé, est un partenariat public-privé de 400 millions de dollars mené par cinq chefs de file mondiaux de technologies, CienaEricssonCGIIBM et Thales, et les coordinateurs provinciaux Prompt, CEFRIO et les Centres d’excellence de l’Ontario (CEO), avec des co-investissements des gouvernements du Canada et provinciaux de l’Ontario et du Québec. Il assurera plus de 4 000 emplois, notamment 1 800 emplois spécialisés dans la 5G, au cours des cinq prochaines années, ce qui apportera de nouvelles innovations dans le domaine des télécommunications sans fil.

Cette initiative développera une plate-forme collaborative de classe mondiale afin d’accélérer la transition vers la technologie révolutionnaire de la 5G au Québec, en Ontario et au Canada en réunissant un vaste réseau de petites et moyennes entreprises (PME), d’industries, d’administrations, de chercheurs et d’universités dans les deux provinces afin de collaborer à la création et à la commercialisation de nouveaux produits, procédés et services inédits.

Pas mal, non ? 

Ciena connecte les réseaux de téléphonie fixe 

La 5G est bien plus qu’une modernisation du réseau sans fil. N’oubliez pas que la plupart du trafic de réseau mobile est constituée de contenu diffusé entre les smartphones et les data centers, la portion sans fil de ce trajet ayant lieu principalement entre l’appareil portable et le réseau radio installé sur les stations de base, les murs des bâtiments et pratiquement partout. 

Le reste du trajet de votre contenu s’effectue entre les stations radio et les data centers, là où réside le contenu auquel vous accédez, et c’est le réseau optique de paquets de téléphonie fixe qui fait le lien, en arrière plan, en silence et en toute fiabilité. Étant donné que la 4G continuera de coexister aux côtés de la 5G à l’avenir, les réseaux de téléphonie fixe doivent évoluer pour prendre en charge toutes les variantes de la 4G (LTE, LTE-A et LTE-A Pro) et de la 5G, pour de nombreuses années. 

Chez Ciena, l’ouverture est déjà un élément important de notre ADN et continuera de l’être. Nous avons, par exemple, récemment introduit Adaptive Network, conçu selon les principes d’ouverture, afin de veiller à fournir à nos clients des solutions qui fractionnent la complexité du réseau et leur permettent de relever tous les défis. 

Nous reconnaissons qu’aucun équipementier n’est en mesure de proposer les meilleurs produits et technologies, dans le domaine des combinés jusqu’à celui des data centers, et tout ce qui existe entre les deux. C’est pourquoi nous travaillons avec des partenaires depuis des années afin de permettre aux opérateurs réseau d’établir les meilleurs réseaux possibles, en élargissant leur choix. Nous nous réjouissons de travailler avec nos nouveaux partenaires ENCQOR. 

Vous souhaitez en savoir plus sur le projet ENCQOR ? Consulter leur site Web ici

Ne manquez pas le prochain webinaire de Ciena, « Preparing your wireline network for 5G » (Préparer votre réseau de téléphonie fixe à la 5G), avec Monica Paolini, fondatrice et présidente de Senza Fili, au cours duquel vous découvrirez plus en détail comment un réseau à haute performance sert d’agent liant à la 5G. S’inscrire ici.