Transformation à base de logiciels

Tirer parti des logiciels et des services afin de fournir de nouveaux niveaux en termes de capacité programmable et de souplesse pour un monde à l’échelle du web.

Appareils mobiles. Le data center. Le WAN. Tous jouent un rôle dans la transition vers un secteur défini par logiciel dans lequel les opérateurs réseau jouissent d’un plus haut niveau de contrôle, de capacité programmable et de réactivité à leurs besoins commerciaux.

L’ampleur de la transition vers les solutions SDN (Software-Defined Networking) et NFV (Network Functions Virtualization) a vu les entreprises adopter les avantages offerts par les logiciels et la virtualisation, des avantages axés principalement sur la souplesse, la flexibilité et l’adaptabilité. Cette transition modifie radicalement la manière de concevoir et d’exploiter les réseaux, ainsi que la création et la prestation des services. Composants de plus en plus essentiels à tous les réseaux, les logiciels permettent de satisfaire aux exigences en constante évolution des utilisateurs visant plus de capacité programmable et d’ouverture.

Les 3 éléments principaux

No. 1

Automate end-to-end service delivery across multiple physical and virtual domains with a proven orchestration solution

No. 2

Gain DevOps-style control over service creation and operational agility to innovate more rapidly

No. 3

Grow revenue and profitability by delivering on-demand virtualized services with vendor-agnostic software and the best-of-breed network components of your choice

Étape suivante

Selon IDC Executive Insights, d’ici 2017 65 % des entreprises auront mis en œuvre un environnement hybride en faisant appel à des ressources informatiques internes et externes. Les conséquences sont que les réseaux et le cloud commenceront à converger et que l’attention se tournera vers l’expérience utilisateur.

Perspectives sectorielles

Un extrait d’IDC Executive Insights décrit la transition vers un réseau défini par logiciel. « D’infrastructure physique rigide, le réseau devient progressivement une infrastructure définie par logiciel et plus étroitement liée aux services cibles et aux capacités. Cela pose les bases de nouvelles capacités telles que la NFV. Les réseaux vont continuer à servir de plate-forme pour l’intelligence et à jouer un rôle primordial dans la sécurité de nouvelle génération. À mesure que les réseaux gagnent en intelligence, ils vont être de plus en plus axés sur les résultats commerciaux. Les discussions autour des réseaux ne portent plus sur les mesures statiques, à savoir la disponibilité et le délai de transit, mais sur l’amélioration des résultats commerciaux et de la productivité des employés. Au lieu de dimensionner les ressources réseau et cloud séparément, les responsables informatiques vont commencer à les dimensionner ensemble afin de créer des réseaux qui comprennent les applications et des applications qui soient orientées réseau. »

Ciena Insights

Les solutions SDN et NFV et l’orchestration sont les principales composantes fondamentales d’une infrastructure virtuelle de nouvelle génération, capable de connecter instantanément les données aux utilisateurs et de synchroniser efficacement les ressources informatiques distribuées. L’objectif ultime est un réseau véritablement automatisé, qui permet de réduire le délai de commercialisation des nouveaux services virtuels et qui contribue à l’augmentation des revenus.

A ll software-based transformation perspectives

Recevez les perspectives qui vous intéressent.

Abonnez-vous aux actualités sur la transformation basée sur les logiciels.

S’inscrire